Projet d'investissement : Points de vigilance

PROJET INVESTISSEMENT : POINT DE VIGILANCE

Lors d’un projet d’investissement certains paramètres sont oubliés, négligés, mal paramétrés ou non optimisés entre les phases d’avant-projet et la reception du bâtiment. Ces dérives génèrent des surconsommations d’énergie.


Afin d’éviter d’accumuler les dérives entre « état décrit dans le CCTP » et « état réel de livraison », nous vous invitons à prendre connaissance et à confirmer la mise en œuvre de certains points lors de la reception. 

Le document « Projet d’investissement : Point de vigilance » permet de recenser les principales actions simples à absolument vérifier lors de la réception d’un bâtiment.




A Savoir : Coût global :

Le coût global permet de prendre en compte les coûts d’un projet de construction au-delà du simple investissement, en s’intéressant à son exploitation (charges liées aux consommations énergétiques, aux consommations d’eau, ...), à la maintenance, au remplacement des équipements ou des matériaux mais également à la déconstruction du bâtiment.

Cette vision est d’autant plus importante que l’on estime que, pour certains bâtiments, le coût d’investissement d’une opération ne représente qu’entre 25% et 30% du coût total, la différence (75%) survenant au cours de la vie du bâtiment.