Conseiller en Energie Partagé - CEP

Conseiller en Energie Partagé : Un nouveau service financé et régionalisé pour les établissements sanitaires & établissements et services médico-sociaux ...

... 4 questions pour tout expliquer !

MARTAA - Bulle de discussion - simple

Un CEP financé par qui ?


Un poste de Conseiller en Energie Partagé financé par l’ARS (Agence Régionale de Santé)et l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie) permet aux établissements d’avoir un premier niveau de conseil et d’accompagnement dans le secteur de la performance énergétique, sans engagement financier de leur part.

MARTAA - Logo ARS ADEME
Un CEP pour quels établissements ?

Ce dispositif porté par la MARTAA en collaboration avec LaMARS (Mission d’Appui Régional Secteur médico-social) est
dédié aux établissements de santé et établissements et services médico-sociaux de la région Pays de la Loire
ne disposant pas d’une compétence interne en énergie ou ayant un projet de restructuration, construction ou rénovation.

MARTAA - Logo -MARTAA MARS
Un CEP qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ?

Les établissements sont encore peu engagés dans les démarches liées à la transition énergétique dans leur gestion quotidienne. La conduite d’un projet d’investissement ou de restructuration est également l’opportunité d’intégrer des objectifs d’efficacité énergétique.

Pour autant, une analyse des couts énergétiques et des actions qui peuvent être conduites pour les optimiser peut mettre en évidence de véritables gains financiers.

Cependant, certaines structures n’ont pas la taille ou les ressources nécessaires pour se doter d’une compétence énergie en interne.

Le CEP a pour but de mener une politique d’efficacité énergétique commune sur le patrimoine via la réalisation d’actions partagées, la mise en réseau et le partage de connaissances entre acteurs mais aussi par l’apport d’expertise, de conseils et de formation.


A l’échelle nationale, ce dispositif CEP, initié par l’ADEME est efficace et déjà expérimenté depuis une dizaine d’années. Aujourd’hui, le réseau national compte 300 Conseillers en Energie Partagé.

MARTAA - CEP
Un CEP pour réaliser quelles missions ?

Les missions du Conseiller en Energie Partagé (CEP) visent à permettre aux établissements d’être accompagnés et conseillés lors de nouveaux projets d’investissement sur le volet énergétique mais également de réaliser des économies d’énergie au quotidien sans engendrer nécessairement de fortes dépenses.

Les missions peuvent se décliner en 3 axes majeurs :

1) Conseil et Accompagnement

-
Restructuration / Construction / Rénovation 

     .
Conseiller et accompagner des porteurs de projet sur la performance énergétique des projets de restructuration, de construction neuve, de rénovation et d’énergies renouvelables lors des phases « Programme » ou lors de la mise en œuvre d’actions préconisées.


     . Apporter un appui technique sur la réalisation d’études de faisabilité pour favoriser les énergies renouvelables : bois énergie, solaire thermique, photovoltaïque, ...
 
A noter : Plus le CEP est contacté en amont du projet, plus son action sera pertinente. Ne pas attendre la signature des marchés de travaux ou le contact avec les entreprises.


-
Diagnostic / Audit énergétique / Suivi énergétique / Conseils

     .
Assister les établissements dans le déploiement d’un dispositif d’accompagnement énergétique, c’est-à-dire d’une phase d’investigation (relevés, mesures, …) sur site jusqu’à un suivi des consommations et des coûts en passant par la définition du plan d’actions.


     . Accompagner les établissements lors de la réalisation d’inventaires techniques, d’audits énergétiques ou de la mise en œuvre d’un plan d’actions opérés par des prestataires.

     . Apporter son expertise sur des études thermiques spécifiques ou études de faisabilité ENR avec des préconisations d’amélioration en termes de gestion énergétique ou de travaux.

     . Analyser les consommations et les contrats énergétiques, identifier les dérives et présenter les résultats via des indicateurs de performance (kWh/lit, kWh/m², Litre d’eau/jour, €HTVA/lit, …) et l'intégration d'un suivi énergétique.

2) Formation et sensibilisation

Organiser des événements d’information, de formation et de sensibilisation aux problématiques énergétiques à destination des établissements.

3) Veille, réseau et conseils liés  

Assurer une veille réglementaire et technologique, l’animation du réseau et des conseils via une base documentaire, des bonnes pratiques, la diffusion de guide, des FAQ, …




Lien de téléchargement pour le questionnaire : ''Evaluation de la demande d'accompagnement''