Comment réduire l'inconfort estival ?

SURCHAUFFES ESTIVALES : COMMENT LES REDUIRE ?

QU’EST-CE QUE LE CONFORT D’ETE ?

Le confort d'été est fonction de paramètres sur lesquels il est possible d'agir, pour réduire la surchauffe rendant inconfortable un bâtiment ou un logement. Ces paramètres sont liés à la conception et la gestion du bâtiment, et à certains éléments physiologiques. Le confort d'été passe par la maîtrise de ces paramètres sans avoir forcément recours à la climatisation.

Les différents paramètres influant sur le confort thermique sont : vitesse et température de l'air / La température des parois / Le rayonnement solaire / La tenue vestimentaire / L'activité exercée / L'âge et l'état de santé / ...

Cependant, la principale donnée à considérer est la température intérieure. Celle-ci résulte des flux de chaleur provenant de l'extérieur ou de l'intérieur de la zone considérée :

Apports externes : En été, la chaleur pénètre depuis l'extérieur avec le rayonnement solaire direct, la transmission de chaleur par les parois (murs, fenêtres, toit) et les entrées d'air chaud (défauts d'étanchéité et ventilation).

Apports internes : Pour autant, les apports internes ne doivent pas être négligés : il s'agit du fonctionnement de tous les appareils électriques (éclairage, réfrigérateur, téléviseur,…) et du dégagement de chaleur liée à la présence d'occupants.

COMMENT AMELIORER LE CONFORT THERMIQUE ?

Des protections solaires et une ventilation efficaces sont les outils majeurs du confort estival.

Le document « Amélioration du confort estival » permet de connaitre et de comprendre les différents phénomènes et solutions techniques liées à la réduction de l’inconfort d’été. Ce document recense les possibilités suivantes :

-
Sensibilisation,

-
Systèmes passifs : Enveloppe / Isolation / Végétation / Protections solaires

- Systèmes semi-passifs : Ventilation / Humidification / Rafraichissement adiabatique

- Systèmes actifs : Climatisation par pompe à chaleur

Le tableau « Synthèse des systèmes » permet de comparer brièvement les solutions sur les points suivants :

-
Efficacité sur le confort estival,
- Impact sur l’intervention des usagers,
- Impact écologique,
- Investissement,
- Cout de fonctionnement,
- Cout de maintenance,

Une grande partie des informations du document « Amélioration du confort estival » provient du site internet de l’ « Agence Local de l’Energie et du Climat - ALEC» de Marseille Métropole.